Imprimer en 3D, c’est bien ! Penser à sa santé, c’est mieux !

Pensez à votre santé avec le Module Zimpure

 

 

 

Qu’est-ce que le module de Filtration Zimpure ?

 

 

 

 

L’impression 3D FDM implique, comme vous le savez, de faire fondre un filament plastique afin de le déposer couche par couche. Cette fusion de matière implique par conséquent une émanation de gaz. Vous l’avez certainement senti avec des filaments comme l’ABS où l’odeur est plutôt désagréable. Outre, le faite d’être désagréable, ce gaz d’ABS contient du styrène, un gaz toxique qui n’est pas encore pris au sérieux par les fabricants et les utilisateurs.

 

Tous les filaments imprimés sont susceptibles de contenir des nanoparticules (particules ultrafines dont le diamètre nominal est inférieur à 100 nm environ) et de gaz VOC (Composés Organiques Volatils). Plus nous utilisons des filaments techniques, plus ils sont potentiellement dangereux pour la santé.

Module Filtration Zimpure

 

 

 

 

 

 

La filtration Zimpure est un module innovant qui a fait grand bruit dans le monde de l’impression 3D.  Grâce à un financement participatif sur Kickstarter, la plateforme dédiée au financement de projets innovants, la société Zimple a pu réaliser le premier module de filtration externe performant (99% des nanoparticules / 90 % des gaz VOC ) et adaptable à toutes les imprimantes 3D .

 

 

 

Disponible dans notre page catalogue

 

 

La filtration Zimpure : Un système efficace et certifié

 

 

Malgré le silence des autorités sanitaires à ce sujet, Ludeek conseil régulièrement à ces clients l’utilisation d’un capot avec filtration. Jusqu’à présent le capot était la seule solution existante. Mais nous le savons, les capots ne sont pas une solution réellement fiable. En effet, la plupart des capots sont munis de filtres HEPA. Le HEPA fonctionne trés bien pour les particules de grandes tailles mais pas avec les nanoparticules (particules ultra fines). Quant à eux, les filtres charbon actif sont efficaces seulement pour les gaz VOC . Désormais, avec la jeune Start up Parisienne Zimple, nous avons une solution qui va plus loin dans la filtration.

 

 

Pour une performance maximum, le système Zimpure est directement branché à la buse de votre imprimante 3D. Il aspire les gaz et nanoparticules directement là où se situe la fusion. Cela optimise l’aspiration de tous les rejets. Muni d’une aspiration silencieuse, le Zimpure est composé de deux types de filtration : Un filtre à particules (N95), filtrant 99.9 % des nanoparticules et un filtre à charbon actif (ABEK1), filtrant plus de 90% des gaz (VOC). Le système de filtration a été certifié par des laboratoires spécialisés (CEA, LSCE). Voir la certification

 

Chez Ludeek, nous sommes maintenant fiers de pouvoir fournir un système de filtration efficace, fiable, compacte et adaptable toutes les imprimantes 3D !

 

 

Disponible dans notre page catalogue

 

L’impression 3D FDM est elle si nocive?

 

Aspiration adaptée à votre imprimante 3D

 

Les particules fines, vous connaissez ?  Celles dont nous parlons tous les jours à la télévision. Emises principalement par des activités polluantes (Diesel, combustion, transformation chimique, utilisation de nitrate ou sulfate), elles pénètrent dans nos bronches et dans nos poumons. Ces particules peuvent créer des gênes respiratoires pour les personnes sensibles et augmentent considérablement les chances d’être atteints par des maladies respiratoires ou cancers.

 

 

Apres l’analyse des particules produits par l’impression 3D, Zimple s’est aperçu que les particules étaient encore plus petites. Nous sommes en présence de nanoparticules qui ont pour caractéristiques une diffusion bien plus importantes dans votre organisme. En effet, en plus de s’attaquer à nos poumons et nos bronches, les nanoparticules pénètrent directement dans notre sang qui les transporte jusqu’à notre cœur, notre cerveau, et tout notre organisme. Cette transmission nocive peut provoquer asthmes et maladies respiratoire.

 

 

Filtre à particules et charbon actif

 

Pour exemple, l’ABS contient et libère plus de 20 agents chimiques différents, dont le Styrène qui est un produit classifié toxique et potentiellement cancérigène. Pour vous donner un ordre d’idée, une pièce de 45 m3 meublée et ventilée (air renouveler toutes les heures), aillant une imprimante 3D fonctionnant en continu, diffuse 58 000 nanoparticules/cm3 soit 11 fois supérieur au taux ambiant d’une pièce. Concernant le styrène, dans les mêmes configurations, ça concentration est de 150g/m3, soit 20 fois plus que la concentration de styrène contenu dans l’air ambiant des centres commerciaux aux USA.

 

 

 

Ces particules ultrafines et les Composés Organiques Volatiles (COV) ont la particularité de ne pas subir de gravité. Ce qui a pour conséquence de rester en suspension en l’air et ne retombe jamais. Elle reste en suspension dans votre pièce et sont ultra volatiles et se propage au moindre courant d’air. En France, la pollution aux particules ultra fines est la 3eme cause de mortalité avec plus d’48 000 cas chaque année.

 

 

A la vue des chiffres alarmants et du problème sanitaire encore peu médiatisé, Ludeek a décidé de faire partie des pionniers à distribuer cette nouvelle solution de filtration. Nous l’utilisons tous les jours dans notre laboratoire d’imprimantes 3D.

 

 

 

 

Plus d’informations ?  Un conseil ?  …. Info@ludeek.net / Tel : 04 56 34 99 08