L’industrie et l’impression 3D, où en sommes nous?

Où en sont les industries avec l’impression 3D ?

En quatre années chez Ludeek, nous avons vu de nombreux cas de figure différents. De l’entreprise débutante découvrant la technologie à l’utilisateur expert industrialisant sa production. Mais entre ces deux extrêmes qu’elles sont les étapes intermédiaires ? Qui est en est où ? Pourquoi faire ?

Une croissance certaine.

De nombreux rapports soulignent une hausse croissante de l’appropriation de la fabrication additive en entreprise, ex : Sculpteo. Du côté de nos clients il est clair que depuis le départ nous avons constaté une hausse de l’intégration de l’imprimante 3D FDM (FFF). Par cet article nous avons tenté de clarifier ce phénomène en distinguant quatre niveaux d’évolution.

Niveau 1 :

Au départ nous équipions essentiellement de petites entreprises désirant découvrir la fabrication additive. Il s’agissait d’une veille technologique plus que d’un véritable enjeu stratégique mais la curiosité était présente. Nous avons alors installé des imprimantes 3D simple et efficace comme la Zortrax M200.

Niveau 2 :

Nous avons ensuite constaté que de nombreuses PME souhaitaient monter au créneau en acquérant plus de connaissances techniques. Elles disposaient d’une culture de base qui devait maintenant être cultivée. C’est pourquoi nombre d’entre elles ont intégré une imprimante 3D plus ouverte comme la Volumic Stream. Nous avons ainsi dispensé de nombreuses formations intégrant les notions de réglages, de qualification de matériaux et divers techniques de conception propre à la fabrication additive.

Niveau 3 :

Les grands comptes, qui maitrisaient d’ors et déjà l’impression 3D FDM, souhaitaient aller plus loin. Leur objectif était de repousser les limites de la technologie afin de trouver une solution leur offrant un avantage concurrentiel. Pour cela nous avons adapté notre façon de travailler en menant des projets de recherche et développement. Ces partenariats, d’expert à expert avec un langage commun, sont notamment basé sur des travaux avancé R&D avec des imprimantes 3D comme l’ABSolute2.

Niveau 4 :

Nous commençons à entrevoir un nouveau défi avec nos plus grands clients qui avancent fermement sur l’industrie 4.0. La tendance semble s’orienter vers la production de masse d’objets personnalisés. Pour le moment nous pensons que cela se fera d’abord sur la fabrication de pièces à usage interne puis, plus tard, sur la production de produits finaux à destination des consommateurs. Quelle technologie sera alors la plus adaptée ? C’est une excellente question, mais il est probable que le besoin s’oriente vers des machines sur mesure. Ex : Tobeca.

point-interrogation-3d-print-hauteur-2

Une classification complexe :

Catégoriser l’évolution de l’ensemble du marché est une tâche ardue qui nécessiterait une réflexion plus avancée. En effet les paramètres sont très nombreux sur un marché toujours plus innovant et fluctuant.

 

Les interprétations possibles sont donc très diversifiées. C’est pourquoi le schéma ici présenté reflète notre vision du marché. Cette perception est issu de la réalité que nous vivons au quotidien auprès de nos clients et partenaires qui, chaque jours, nous font confiance.

 

Cette vision correspond-elle à votre expérience ? N’hésitez pas à réagir sur nos pages Linkedin et Facebook !

linkedin
facebook500
youtube

Un projet? Contactez nous.

Nom (obligatoire)

Entreprise

E-mail (obligatoire)

Téléphone

Votre message