Spiderbot V4 HT : L’imprimante 3D PEEK Française

Le PEEK, l’El Dorado tant recherché :

Depuis plusieurs mois nous recevons de nombreuses demandes sur les matériaux haute performance comme le PEEK, ou encore le PEI. Très utilisées dans le médical et l’aéronautique ces matières offrent des caractéristiques thermiques et mécaniques exceptionnelles. Toutefois l’impression de ces dernières n’est pas chose aisée.

 

Comme à notre habitude nous avons sondé plusieurs fabricants d’imprimantes 3D pour prendre la température à ce sujet. Au cours de nos recherches nous avons fait la part du réaliste et de la fiction. Malheureusement nous avons été à chaque occasion déçus des résultats. Les rares pièces imprimées que nous ayons pu avoir étaient petites et souffraient de warping ainsi que de délamination, sans parler des changements d’états de la matière. Il ne semblait pas y avoir de solutions abordables immédiates.

 

Bien qu’il existe des imprimantes 3D haute température avec des enceintes thermorégulée aucune d’entre elles ne pouvaient atteindre les limites nécessaires à l’impression de pièces en PEEK. Nous avons donc questionné notre partenaire Qualup, qui pour rappel est l’inventeur de l’ABSolute2 capable de chauffer à 90°c son enceinte avec une tête d’impression à 500°C.

La solution PEEK Française :

Après qu’une ABSolute2 adaptée par l’ENSAM Angers et par Qualup SAS aie remporté le « SOLVAY PEEK Additive Manufacturing Cup », P. Boichut nous informe qu’il travaillait depuis plus d’un an sur l’impression PEEK et qu’il dispose d’un prototype fonctionnel d’imprimante 3D PEEK.

 

Pour la première fois depuis le début de nos investigations nous avons enfin pu voir des pièces en PEEK de bonne qualité. Les impressions ne présentent pas de changement d’état particulier ni de warping significatif, et surtout elles sont d’une rigidité incroyable !

 

Il s’avère que Qualup utilise pour cette nouvelle imprimante 3D un chauffage de pièce qui maintient l’impression à 200°C. Il s’agit d’un système de chauffe par infrarouge très efficace (brevet déposé). A cela bien entendu il faut ajouter une tête d’impression haute température montant à 470°C associée à un refroissement liquide. A cette température l’impression 3D du PEEK devient enfin possible.

 

Nous avons donc naturellement conclu un accord de distribution de la Spiderbot V4 HT qui entre dans notre toute récente gamme d’imprimantes 3D spéciales. Ce nouveau modèle sera commercialisé officiellement début Octobre 2018 mais nous enregistrons dès à présent des précommandes !

Les précommandes sont officiellements ouvertes!

Une série limitée de 10x Spiderbot V4 HT est en cours de fabrication.

 

Soyez parmi les premiers à bénéficier de cette exclusivité!

 

Possibilité de réaliser un échantillonage sur devis.

Contactez nous au 04 56 34 99 08 ou à info(@)ludeek.net.